Portraits de nos rencontres

Nous commencons une serie de portraits mais nous ne pouvons pas charger les photos , trop lents l ordi….., donc voici le texte les photos suivront todo tranquillo……

Mauricio, le Cordonnier ; La Havane

Nous l’avons rencontré par hasard  à la Havane. Il tient une petite échoppe dans la rue Trocadero avec son frère. « Los dos hermanos ». Sa particularité est qu ’il peut même réparer les tongs (Havaianas de Yannick made in Copa Cabana) à condition de repasser le lendemain en 1h et il pouvait prêter des chaussures (bien usagées) en attendant la réparation.

 

Lester et Frederica, Casa Particular, La Havane

ancienne imprimerie appartenant à son grand_père jusqu’en 1959 et nationalisée ensuite par les révolutionnaires. Il a tout refait dedans et l ’a transformée en chambres d’hôtes prospères.

 

DSCF2687Notre marchand de Coco ; Obispo, La havane

adorable, toujours un sourire aux lèvres ; pendant 4 nous avons dévalisé son stand, 1 cuc la coco fraîche. Il nous prêtait son unique tabouret pour que nous soyons plus confortable qu’assis sur la pile de pavé servant à reconstruire la rue…

 

 

 

 

 

DSCF6851Les boulangers ; Vinales

5 boulangers, 6000 pains en 2 heures ; mécanique et rythme bien rodés, tout en travaillant ils nous ont expliqués qu’ils fournissaient toute la ville. En effet, avec les tickets de rationnement les habitants sont prioritaires et reçoivent 1 petit pain rond ; par personne et par jour. Les touristes passent après, voire le lendemain, quand la farine est en quantité insuffisante (ce qui arriva lors de notre passage). La solution : faire comme Marie-Antoinette : traverser la rue et acheter des « pâtisseries » (un jour sablé, un jour gâteau au yaourt)

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

ASF2015 |
L'ISLANDE |
Perou travel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite Rural Vacances
| L'aventure en famille
| Mougs